David Blondiau

Espace Nutrition
news dernières nouvelles

Et si vous pouviez vous sentir mieux?

Simplement en changeant votre alimentation

En 2003 déjà, dans son rapport « Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques », l’OMS établissait que l’évolution des habitudes alimentaires, la baisse des dépenses d’énergie, auxquelles s’ajoutent un mode de vie sédentaire, une population vieillissante – plus le tabac et l’alcool – étaient les principaux facteurs de risque responsables des maladies non transmissibles et posaient des problèmes de santé publique de plus en plus grave.

A l’heure actuelle, tout le monde ou presque a conscience que notre mode d’alimentation a une influence déterminante sur le fonctionnement de notre organisme et que le sport, quant à lui, contribue à notre bonne santé physique et mentale. Pourtant nous ne faisons pas grand-chose pour changer nos (mauvaises) habitudes.

Pourquoi s’inquiéter?

Dans une société d’abondance

Nous devrions nous réjouir car nous vivons à notre époque dans une société d’abondance. Malheureusement il s’agit bien souvent d’une abondance d’aliments prêts à manger bourrés de sel et d’additifs en tout genre, en provenance directe d’usines de transformation alimentaire.

Sucré, salé, gras, bio, allégé, sans gluten, sans sucre plats préparés, cuisson rapide, fast-food, « energy drinks », sodas light , etc.  Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Des produits et des nouveautés que l’on nous vend à grand renfort de publicité (car il est bien connu qu’un champion ça se nourrit en mangeant du Fastfood et en buvant des sodas…).

Nous mangeons trop de mauvaises choses, et trop souvent. Cette nourriture nous rend obèses, malades, tristes et fatigués.

Quelques statistiques :

  • 17,7 millions de personnes meurent chaque année de maladies cardiovasculaires (source).
  • Le cancer qui constitue la deuxième cause de décès dans le monde a fait 8,8 millions de morts en 2015. Près d’un décès sur 6 dans le monde est dû au cancer (source).
  • Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014 (source) Avoir une alimentation saine, une activité physique régulière, un poids normal et éviter la consommation de tabac, sont autant de moyens de prévenir ou de retarder l’apparition du diabète de type 2.
  • 39% des adultes âgés de 18 ans et plus dans le monde étaient en surpoids en 2016 et 13% étaient obèses (source).
  • Avec 15,6% d’adultes obèses, le Luxembourg se situe dans la moyenne européenne (15,9%). Quasiment un tiers (32,4%) de la population du GDL est en surpoids (source).
  • Au Luxembourg, 35,8% des personnes de 18 ans et plus ne consomment pas de fruits et/ou de légumes quotidiennement (source).

Alors, comment se nourrir autrement?

Et être mieux dans son corps et dans sa tête

Il est difficile de s’y retrouver dans la masse des informations qui nourrissent nos cerveaux nous embrouille tous les jours un peu plus. A cela s’ajoutent des études scientifiques contradictoires, des scandales à répétition,  etc. Que faire et comment démêler le vrai du faux ?

« Je suis perdu dans toutes ces étiquettes », Je n’ai pas le temps de cuisiner », « le bio ça coûte plus cher ». etc.

Ces arguments ne sont que des excuses car tout est une question de priorités et surtout de savoir/vouloir/pouvoir discerner l’info et l’intox, savoir lire les étiquettes, comprendre l’origine et l’a transformation d’un produit, etc. Il faut se (re)prendre en main.

Existe-t-il une « formule magique » qui nous rendrait à la fois sages, intelligents, heureux et en bonne santé?

Désolé, mais probablement pas 🙂 Il s’agit plus vraisemblablement d’une combinaison de facteurs génétiques, environnementaux, alimentaires, votre mode de vie, etc.). David Blondiau n’est ni médecin ni diététicien (professions de santé légales, habilitée à donner des conseils précis en matière d’alimentation). David Blondiau ne propose pas non plus de solutions miracles pour améliorer votre bien-être. Il peut néanmoins partager avec vous le fruit de ses études, de ses recherches et de ses observations. Car il n’est pas de plus grand bonheur que d’être en parfaite santé.

Véritable passionné par les techniques de changement de comportements alimentaires, David Blondiau a suivi différents cursus et formations en Nutrithérapie et est notamment diplômé du CERDEN en Belgique. Ses formations, ses recherches et ses observations l’ont convaincu aujourd’hui que « rétablir l’énergie » (notamment par le sport et l’alimentation)  était l’une des conditions nécessaires pour lutter contre le surpoids, l’obésité, la fatigue chronique, et certaines maladies.

Contact

N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire ou prise de rendez-vous (du lundi au vendredi de 06h à 21h)

2, rue Camille Mersch L-5860 Hesperange (Luxembourg)
+352 26 36 01 50 - +352 621 30 84 34 - contact@blondiau.lu
Voir sur google map

 

Pin It on Pinterest

Web Analytics